À propos des groupes de parole rogériens

  • Dans la tradition rogérienne, les groupes sont dénommés « groupes de rencontre ». Malheureusement sur l'Internet, cette appellation est souvent confondue avec les sites de rencontre. Raison pour laquelle nous avons préféré conserver l'intitulé plus généraliste de « groupes de parole rogériens ».
  • Pour approfondir la notion rogérienne, nous vous invitons à lire le livre de Carl Ransom Rogers. Les groupes de rencontre. InterEditions, 2006.
  • Les groupes de parole rogérien, même s'ils sont facilités par un médecin, un(e) psychologue ou une infirmière, n'ont aucune vocation à être des lieux de (psycho)thérapie individuelle ou de groupe.
  • Ils sont un lieu d'échange et d'écoute où chacun peut exprimer son mal-être, ses difficultés, sans crainte d'être jugé, dans l’objectif de favoriser au maximum l’autodétermination.
  • Pour approfondir la notion d’autodétermination, nous vous invitons à lire le livre de Carl Ransom Rogers. Le développement de la personne. InterEditions, 2005.
  • Les organisateurs ne déclarent aucun conflit d'intérêts avec l'industrie pharmaceutique ou toute autre industrie.
  • À vie !
  • Les groupes sont organisés par des membres indépendants.
  • La profession des facilitateurs est précisée dans la fiche d'inscription.
  • Les photographies sont issues du site pixabay. Elles sont disponibles en licence libre.
  • Les icônes sont issues de la police de caractère internet font-awesome.
  • Le site est propulsé par le moteur de wiki Dokuwiki fonctionnant sur un serveur indépendant Debian.