La technologie, le son et la méditation de pleine conscience

Bérengère et Éric Maeker, 20 Mai 2017.
À tout moment de la journée, il est possible de pratiquer la méditation de la respiratoire de pleine conscience. Cette méditation apporte nombre de bienfaits même lorsqu'elle est pratiquée sur de très courts cycles.

Comment utiliser les outils numériques pour se rappeler à nous-même ?

Rien de tel que de s'arrêter dans un lieu dédié à la méditation. Souvent, le rythme de nos vies nous impose un mouvement constant, une agitation peu propice à la méditation. Pourtant, nul besoin de lieu, ni même de s'assoir pour s'offrir un moment de pleine conscience.

Le son de la cloche tibétaine, ou d'un bol tibétain, nous aide à nous connecter à l'instant présent, et nous rappelle de nous concentrer sur notre respiration. À l'aide des deux sons proposés en fin d'article, il est possible de programmer son téléphone pour qu'il “invite la cloche” pour nous chaque heure (inviter la cloche signifie faire sonner la cloche). À l'invitation de la cloche ou du bol, nous pouvons arrêter ce que nous sommes en train de faire et prendre trois respirations de pleine conscience. Il s'agit de respirations amples et calmes, trois inspirations et trois expirations. Pour nous aider, nous pouvons réciter l'un ou l'autre de ces vers.

J'inspire, je suis calme.
J'expire, je souris.

J'écoute, j'écoute.
Ce son merveilleux me ramène à ma véritable demeure.

Avec la pratique, percevoir le son de la cloche permet de calmer l'esprit, le corps, les émotions et diminuer le flux des pensées. Il permet de reprendre contact avec les merveilles de la vie environnante.

  • Récupérez les sons de la cloche et du bol.
  • Sur Android,
    • Copiez les deux fichiers audio dans une répertoire Ringtones de votre téléphone (créez le si besoin).
    • Ouvrez le logiciel Horloge
      • Créez une alarme quotidienne (sélectionnez tous les jours de la semaine)
      • Pensez à désactiver le rappel.
      • Sélectionnez le son (normalement le bol et la cloche devraient apparaître dans votre liste).
      • Réglez le volume à convenance.
      • Répétez l'opération à convenance.
  • Thich NHAT HAN. La sérénité de l'instant, J'ai lu, 2008. p33-34.