PROCÉDURE : CONSTITUTION ET MODALITÉS DE GESTION DU CHARIOT D'URGENCE

  • Date de première rédaction : 01 Fév 2015
  • Date de réévaluation : 12 Avril 2018
  • Date de validation : Avril 2018
  • Version : #5
  • Catégorie : Circuit du médicament
  • Objet : Constitution et modalités de gestion du chariot d'urgence
Date Nature des modifications
01 Mars 2015 Création de la procédure (v1)
01 Septembre 2015 Mise à jour du contenu du chariot (v2)
01 Novembre 2015 Mise à jour des annexes (v3)
01 Mai 2016 Mise à jour de la partie rédactionnelle du protocole (v4-v5)
19 Septembre 2017 Protocole v5
12 Avril 2018 Mise à jour des annexes et publication libre

Le présent protocole détaille les modalités de gestion du chariot d’urgence.

Le présent protocole s'applique à tous les résidents.

IDEC : infirmier/infirmière coordinateur/trice
IDE : infirmière diplômée d'État
AS : Aide soignante
AMP : Aide Médico-Psychologique
MT : Médecin traitant
MedCo : Médecin coordonnateur

Le présent protocole est sous la responsabilité du médecin coordonnateur, de l’IDEC et de la direction.

5.1. CADRE RÉGLEMENTAIRE

  • Article R.5126-6 du Code de la santé publique
  • Article R.5126-112, 113, 114, 115 du Code de la santé publique
  • Article R.4312-15 du Code de la santé publique : précaution par rapport à l’accès aux médicaments.
  • Article R.4312-29 du Code de la santé publique : vérification des péremptions et connaissance du mode d’emploi du matériel.
  • Article R.4311-5 du Code de la santé publique : utilisation défibrillateur semi-automatique et surveillance de la personne.
  • Article R.4311-7 du Code de la santé publique : pratiquer des actes en application d’une prescription sauf urgence.
  • Article R.4311-10 du Code de la santé publique : participe à la mise en œuvre de technique avec le médecin pour faire face à des situations d’urgence vitale.
  • Article R.4311-14 du Code de la santé publique : mise en œuvre des protocoles de soins d’urgence ou pratique de geste en attendant l’intervention du médecin.

5.2. DOCUMENTS DE RÉFÉRENCES

  • Aucun

Voir annexes

Direction, Médecin coordonnateur, IDEC, IDE, AS, AMP

8.1. Constitution d’un chariot d’urgence

L’établissement constitue un chariot d’urgence dont l’unique objectif est de regrouper en un seul endroit les médicaments et le matériel nécessaire à la prise en charge d’une urgence médicale.

8.2. Designation d’une infirmière référente du chariot d’urgence

Une infirmière référente est nommée parmi les IDE en poste (de préférence en CDI). Ses rôles sont :

  • de s’assurer du bon entretien du chariot d’urgence et du respect du présent protocole,
  • d’assurer les commandes de matériel et de pharmacie (ou de nommer un remplaçant) :

assister le médecin coordonnateur dans la rédaction des ordonnances nécessaires,

  • réaliser les commandes et assurer leur suivi
  • réapprovisionner le chariot dès réception
  • d’assurer l’archivage des différents éléments de suivi (fiches péremption, ordonnances…),
  • d’assurer un retour écrit auprès des responsables du chariot si une ou plusieurs difficultés sont rencontrées.

8.3. Stockage du chariot d’urgence

Le chariot est accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7 par tout le personnel soignant dans le local pharmacie. Le lieu est connu de tous. Le stockage est réalisé à endroit fixe et dégagé de tout obstacle.

8.4. Contenu du chariot d’urgence

Le contenu du chariot est non modifiable sans validation médicale préalable et se destine uniquement à la prise en charge de l’urgence vitale. Le chariot d’urgence est constamment scellé (qu’il soit complet ou non).

8.5. Utilisation du chariot d’urgence

Le chariot d'urgence est utilisé sous la responsabilité de l’équipe soignante, de l’encadrement et du médecin en présence. Seul un chariot scellé peut être utilisé. L'utilisation se fait à la demande du médecin et/ou de l’IDE.

8.6. Entretien du chariot d’urgence

Le chariot est entretenu et nettoyé après chaque utilisation ainsi que mensuellement à l’occasion de la matério-pharmaco vigilance (cf infra). Pour réaliser l’entretien, l'IDE descelle le chariot d'urgence, procède à la vérification de son contenu (cf infra) et nettoie chaque tiroir et le chariot lui-même. La traçabilité de l'entretien et du nettoyage sera réalisé sur la fiche d'ouverture et de fermeture du chariot.

8.7. Matério et pharmaco-vigilance concernant le chariot d’urgence

La matério et pharmaco-vigilance, réalisée à titre systématique et après chaque utilisation, permet de garder les thérapeutiques et le matériel en état et prêts à l’emploi à tout moment.

8.7.1. Après utilisation du chariot

Après utilisation du chariot, l'IDE vérifie, avec la participation des soignants si besoin, le contenu du chariot et rempli la check liste du matériel utilisé lors d'une intervention. Elle organise en urgence le remplacement des produits et matériels utilisés (cf infra).

8.7.2. Vérification mensuelle systématique

A titre systématique, la première semaine de chaque mois, l'IDE procède à une vérification du contenu, de l’état du matériel et des péremptions.

8.7.3. Vérification quotidienne systématique

Le défibrillateur semi-automatique est vérifié quotidiennement. Une fiche de traçabilité est à disposition dans les annexes. Celle-ci sera dûment remplie quotidiennement par l’IDE réalisant la vérification.

8.7.4. Vérification semestrielle systématique

De façon systématique, en avril et en octobre, le médecin coordonnateur et l’IDEC procède à une vérification complète du chariot et de son contenu. Un rapport est rédigé sur la base de la fiche prévue à cet effet (cf annexes).

8.7.5. Modalités de la vérification

La traçabilité de la vérification des péremptions sera réalisée sur la fiche fiches de suivi de périmés et des fiches composition du chariot d'urgence. Les périmés sont totalement exclus du chariot d’urgence. Tous les périmés sont retirés du chariot et rendus à la pharmacie via le cyclamed.

8.8. Commande et remplacement du contenu du chariot d’urgence

Le remplacement des produits et matériels se fait, dans plus brefs délais, à l'aide d'une prescription réalisée par le médecin coordonnateur, sur les modèles disponibles en annexe et comportant la mention « pour usage professionnel ». Cette ordonnance est obligatoirement archivée dans le classeur de suivi des vérifications du chariot d’urgence.

Le reconditionnement du chariot est réalisé dans les meilleurs délais.

8.9. Ouverture et fermeture du chariot d’urgence

Le chariot d’urgence est constamment scellé. Une étiquette plastifiée est insérée dans le verrou pour indiquer l’état du chariot parmi :

  • Chariot incomplet, Commande en cours
  • Chariot complet et vérifié

La pose du scellé fait l'objet d'une traçabilité sur la fiche d'ouverture et de fermeture du chariot. Le sceau est daté au marqueur à la date de pose.

8.10. Formation du personnel

Tous les bimestres, l'infirmière référente est invitée à assurer une formation auprès de ses collèges. Cette formation, de quelques minutes, permettra à chacun de s'approprier le contenu du chariot d'urgence et son organisation interne. Cette formation sera tracée, une fiche d'émargement sera réalisée et transmise à la direction sans délai.

Audits de la pharmacie (voir procédure : Circuit du médicament)